Accueil CDAD / Thématiques / La résolution à l'amiable des litiges / Les modes de règlement pour des litiges spécialisés / La famille

La famille

La médiation est issue de la loi sur l’autorité parentale du 4 mars 2002 tendant à généraliser l’exercice conjoint de l’autorité parentale quelque soit la nature du lien de filiation, la loi sur le divorce du 26 mai 2004 et par la création en 2003 d’un diplôme d’Etat de médiateur familial.

Définition donnée par le Conseil National Consultatif de la Médiation Familiale :

« La Médiation Familiale est un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l’autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparations dans lequel un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision, le Médiateur Familial, favorise, à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, leur communication, la gestion de leur conflit dans le domaine familial entendu dans sa diversité et dans son évolution ».

A qui est destinée la médiation familiale ?

- Aux personnes confrontées à des difficultés familiales

- Aux couples en conflit, en quête de solutions

- Aux couples en situation de divorce, de séparation : pour faire le point. Le médiateur aide les parents à résoudre progressivement tous les aspects concrets de l’organisation à définir après la séparation : la garde de l’enfant, les droits de visites, le coût de son éducation…..

- Aux couples déjà séparés et en possession d’un jugement qui n’est plus adapté à leurs besoins actuels et à ceux des enfants.

- Aux enfants et adolescents en rupture de communication

- Aux parents, aux grands-parents cherchant à conserver des relations avec les enfants

Comment saisir le médiateur familial ?

Le médiateur peut être saisi par le Juge aux affaires familiales : le juge peut en effet obliger les parties à se rendre devant le médiateur familial afin qu’il les informe de ce que signifie la médiation familiale.
 Il peut également mentionner dans son ordonnance la possibilité pour les parties de recourir à la médiation. Toutefois les parties seront libres de l’accepter ou non.

Le médiateur peut être saisi par toutes les personnes désireuses de trouver une issue à une situation difficile.

Quels sont les centres de médiation familiale dans les landes ?

1) l’AMCF : l’accueil médiation et conflits familiaux.

Adresse :

Site bosquet Maison des associations
 Joëlle Vincens
 rue Martin Luther King
 40 000 Mont-de-Marsan.

Tél. : 05.58.46.39.00
 Mail : mediation.conflitsfamiliaux@wanadoo.fr

ouvert du lundi au vendredi de 9 h 15 à 12 h 15 et de 13 h 30 à 17 h 30.

Permanences tenues à :

Dax, Parentis en Born, Aire sur l’Adour, Saint-Vincent-de-Tyrosse, Soustons

Comment se passe la médiation ?

- en premier lieu, un entretien d’information sans engagement et gratuit, dans lequel le médiateur se présente, présente les objectifs à atteindre, les thèmes qu’il est possible d’aborder.

- en deuxième lieu, des entretiens réguliers. Lors de ces entretiens, le médiateur aide les parties à renouer le dialogue pour qu’elles trouvent par elles-mêmes une solution à leurs problèmes. Il n’intervient pas de manière directe dans la discussion. Cette façon d’agir permet de responsabiliser chacun et constitue le meilleur moyen pour les parties de respecter les engagements pris librement. La médiation s’appuie sur des principes d’autonomie, de responsabilité, favorise la communication, entend préserver et respecter les droits et libertés de chacun.

- en dernier lieu, si un accord est trouvé, un protocole est signé en présence du médiateur. Ce protocole pourra faire l’objet d’une homologation par le Juge aux Affaires Familiales. Il aura dès lors la même valeur qu’un jugement. Ainsi il sera possible de contraindre l’autre partie à l’exécuter.

Combien ça coûte ?

La participation financière est calculée selon vos revenus.

Bon à savoir : les services de médiation conventionnés définissent le montant à payer sur la base d’un barème de participation. De plus des aides pourront être versées afin d’alléger la participation des personnes, des renseignements seront donnés par la Caisse d’Allocations Familiales ou la Caisse de mutualité agricole dont dépendent les parties.

En revanche si le service n’est pas conventionné, le coût sera bien plus élevé et les aides ne seront pas versées.

Si la médiation familiale a été proposée dans le cadre d’une action en justice par le Juge, vous pouvez bénéficier selon vos ressources de l'aide juridictionnelle.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR :

- La médiation familiale : plaquette d'information

- Les lieux d'information de la médiation familiale dans les Landes

- Accueil Médiation et Conflits Familiaux

-Appel à conventionnement médiation familiale

Plan du site